ZOOM SUR L’EQUIPEMENT - Pour une meilleure communication - Avez-vous pensé à l’identité visuelle de votre officine ?

ZOOM SUR L’EQUIPEMENT - Pour une meilleure communicationAvez-vous pensé à l’identité visuelle de votre officine ?

Hakim Remili
| 26.06.2014

Pour de nombreuses officines, la croix verte ne suffit plus à identifier une officine. Un environnement concurrentiel plus vif, un positionnement qu’il faut faire comprendre, des nouvelles missions : pour toutes ces raisons, exprimer une identité visuelle commence à s’imposer auprès des officines. Cela signifie de faire en sorte que le client sache immédiatement à qui il a affaire, qu’il puisse se souvenir de l’endroit où il a acheté ses produits. C’est donner à l’officine une personnalité, reconnaissable par la clientèle. Un exercice qui demande cependant quelque doigté.

  • Bien au-delà de la symbolique croix verte, l'identité de l'officine dispose d'une large palette d...

L’OFFICINE est passée en peu de temps d’une époque où son identité vis-à-vis des clients était une évidence : elle était l’endroit où l’on vient présenter son ordonnance pour obtenir des médicaments, à une autre époque, où il lui faut aujourd’hui donner du sens. Un sens qui nécessite d’aller au-delà de cette évidence, illustrée par la croix verte. Qu’est-ce qu’une pharmacie, au fond, si ce n’est un commerce particulier qui doit se définir par rapport à la concurrence, celle d’autres...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
montage

À la Une Indus : bientôt la fin d’une injustice ? Abonné

Les actions de récupération d’indus par l’assurance-maladie sont une véritable plaie pour l’économie officinale. Elles suscitent, de plus, un profond sentiment d’injustice chez les pharmaciens. Les syndicats, qui ne cessent de dénoncer ces pratiques, viennent d’obtenir quelques satisfactions auprès de l’assurance-maladie. 1

Partenaires