Les adjoints au quotidien - Bientôt du nouveau dans le paiement des gardes et des heures supplémentaires

Les adjoints au quotidienBientôt du nouveau dans le paiement des gardes et des heures supplémentaires

25.11.2013

Les heures de garde et surtout les heures supplémentaires – ou complémentaires pour les salariés qui travaillent à temps partiel – constituent une source de revenus d’appoint non négligeable pour de nombreux pharmaciens adjoints. Or les règles de paiement de ces heures ne sont pas toujours bien connues. En outre, le temps partiel et les heures complémentaires en officine vont bientôt être réformés. Mieux vaut donc s’y intéresser de près.

  • Bientôt du nouveau dans le paiement des gardes et des heures supplémentaires - 1

ON LE SAIT, il y a plusieurs types de travail à temps partiel. S’agissant des adjoints en officine, on peut distinguer deux grandes catégories. D’abord le temps partiel « choisi », ou pour convenance personnelle, qui correspond essentiellement, depuis de nombreuses années déjà, à une féminisation croissante de la profession. Mais il y a aussi, et surtout aujourd’hui, le temps partiel imposé. Les difficultés économiques des officines font que les titulaires embauchent moins, et quand ils...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Telemedecine

À la Une Téléconsultation, mode d'emploi Abonné

Longuement expérimentée, la télémédecine va devenir une réalité pour tous les Français le 15 septembre prochain. Téléconsultation et télé-expertise sont désormais encadrées par un avenant à la convention médicale. Un nouveau dispositif dans lequel les pharmaciens devraient pouvoir trouver leur place. Commenter

Partenaires