Téléphonie mobile et assistance - Datacet pense aux personnes âgées

Téléphonie mobile et assistanceDatacet pense aux personnes âgées

Hakim Remili
| 14.11.2013

En combinant le confort d’un téléphone mobile dédié aux personnes du troisième âge aux performances d’un système de téléassistance en cas de chute, Datacet veut aider à diminuer le nombre d’admission à l’hôpital.

  • La société cherche à impliquer les pharmaciens dans la commercialisation du produit

« LES PERSONNES âgées ne veulent pas sentir qu’on leur donne un appareil susceptible de les conduire au cimetière. » Jean-Benoït Mantel, président fondateur de Datacet, pose d’emblée l’ambition du téléphone mobile D7000 One à destination du troisième âge : aider sans faire peser l’image mortifère d’un système d’alerte qui ne serait vu qu’en tant que tel. D’où l’idée de l’entreprise de l’associer à un outil ergonomique du quotidien, un téléphone, qui, accessoirement, peut aider les...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ns

À la Une Vent de panique sur le générique Abonné

La réforme des règles du non substituable (NS), prévue à la loi de financement de la Sécurité sociale 2019, et applicable dès 2020, ne menace pas seulement à terme le développement du générique. Par les réactions des fabricants qu’elle va susciter, cette disposition pourrait également provoquer un effondrement de l’économie officinale que les syndicats de pharmaciens refusent de considérer comme... Commenter

Partenaires