Libre circulation des pharmaciens - Exercer en Europe : ce qu’il faut savoir avant de passer la frontière

Libre circulation des pharmaciensExercer en Europe : ce qu’il faut savoir avant de passer la frontière

30.09.2013

Dans l’Union européenne, le principe est la libre circulation des pharmaciens et la reconnaissance ou l’équivalence des diplômes. Pourtant, assez peu de pharmaciens choisissent de s’installer à l’étranger. Les raisons tiennent aux spécificités de la profession - vendre son officine en France, transférer son patrimoine, faire valider le diplôme dans le pays d’accueil, tout cela est assez compliqué -, et également à des motifs fiscaux. Car la France, contrairement à ce que l’on peut penser parfois, n’est pas toujours la plus mal lotie dans ce domaine…

  • L’installation trans-frontalière à l’intérieur de l’Union européenne restent rares
  • Une consœur bordelaise installée à Bruxelles témoigne

SELON les chiffres du Groupement pharmaceutique de l’Union européenne (GPUE), il y a en Europe 160 000 officines et 400 000 pharmaciens d’officine, répartis dans les trente et un pays de l’Union européenne (UE), de l’Espace économique européen et dans les autres pays candidats à l’Europe.

Mais, par nature, le métier de pharmacien d’officine est sédentaire. Et, de fait, les installations de pharmaciens français à l’étranger ou de pharmaciens étrangers en France sont relativement peu...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 12

Partenaires