Prothèses mammaires externes - Un potentiel encore sous-exploité

Prothèses mammaires externesUn potentiel encore sous-exploité

23.05.2013

Disponibilité, connaissances et psychologie seront les prérequis indispensables à tous ceux qui veulent se lancer dans l’adaptation de prothèses mammaires externes. L’activité, liée au champ de l’orthopédie, présente cependant de nombreux atouts que l’avenir pourrait accentuer, à commencer par un potentiel encore sous-exploité.

APRÈS avoir connu de fortes augmentations il y a une vingtaine d’années, l’incidence du cancer du sein s’est réduite, pour atteindre une hausse n’excédant pas 1 % en 2011 (53 000 nouveaux cas). Malgré tout, la maladie cause encore de nombreux décès, 11 500 en 2011 (source : Institut national du cancer), et classe plus de 500 000 femmes en affection de longue durée. Mieux dépisté, mieux soigné, le cancer du sein engendre, dans la majorité des cas, une chirurgie partielle plus ou moins...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Pharmacien

À la Une La nouvelle marge pour 2019 Abonné

En prévision de l'instauration de nouveaux honoraires de dispensation à partir du 1er janvier 2019, un nouvel arrêté de marge vient de paraître au « Journal officiel ». 3

Partenaires