Les adjoints au quotidien - « Je cherche à m’installer »

Les adjoints au quotidien« Je cherche à m’installer »

Anne-Gaëlle Moulun
| 22.04.2013

Ils sont adjoints et aspirent à devenir titulaires. De visite en visite, d’espoirs en désillusions, ils ont confié au « Quotidien » leurs difficultés à dénicher l’officine de leurs rêves.

  • Jacques Poissonnier
  • Des adjoints témoignent de leurs difficultés à trouver la pharmacie de leur rêve

JACQUES Poissonnier est adjoint en région parisienne. Il y a quelques semaines, il a quitté par rupture conventionnelle le poste qu’il occupait depuis deux ans, afin de se consacrer à son projet : acquérir sa propre officine. « Dès mon entretien d’embauche, j’avais prévenu ma titulaire que, d’ici un an ou deux, je partirai, car je ne voulais pas rester adjoint toute ma vie », explique Jacques Poissonnier. Même s’il était très satisfait de son poste au niveau professionnel,...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
OTC

À la Une L'automédication à la recherche d'un second souffle Abonné

Marché en berne, définition floue, voire négative, défiance des usagers, concurrence de produits sans AMM et hors monopole : l'automédication semble en mauvaise posture. Pourtant, des nouvelles stratégies industrielles et commerciales laissent espérer un sursaut à ce segment qui doit encore trouver sa place dans le parcours de soins. 2

Partenaires