ZOOM SUR L’EQUIPEMENT - Pour agrandir et mieux gérer son espace commercial - Comment optimiser son back-office

ZOOM SUR L’EQUIPEMENT - Pour agrandir et mieux gérer son espace commercialComment optimiser son back-office

28.02.2013

Comprimé par l’espace de vente que les titulaires privilégient de plus en plus, le back-office fait parfois figure de parent pauvre de l’agencement d’officine. Pourtant, sans des bureaux bien aménagés, c’est tout le travail de l’équipe officinale qui s’en ressent. Comment le rendre plus fonctionnel avec moins de mètres carrés, c’est tout le défi qui se présente aux titulaires et aux agenceurs qui préconisent de penser systématiquement à son articulation avec l’espace de vente pour une meilleure efficacité.

  • Les back-office valorisés sont l’exception qui confirme la règle
  • Comment optimiser son back-office - 2

DEPUIS au moins une dizaine d’années, le back-office des officines est régulièrement grignoté au profit de leur espace de vente. Une tendance qui, semble-t-il, est toujours d’actualité, même si tous les agenceurs ne sont pas tout à fait d’accord sur le sujet. « La pression est moins forte aujourd’hui, constate Jérôme Gaubert, directeur commercial de Mobil M. D’une certaine manière, on ne peut plus continuer à réduire le back-office après tant d’années », mais pour Alain Billiet, directeur...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Réunion

À la Une Gestion de la formation : les dessous d'un choix Abonné

La Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) et quatre syndicats de salariés viennent de conclure un accord de branche désignant l’OPCO des services de proximité, de l’artisanat et des professions libérales, alias OPCO Pepss, comme nouvel opérateur de compétences. Celui-ci sera chargé d'organiser et de gérer la formation professionnelle et l'apprentissage des salariés de... 3

Partenaires