Un conseil Argos Consulting* - La révolution bijoutière : un précieux modèle

Un conseil Argos Consulting*La révolution bijoutière : un précieux modèle

11.10.2012

Les bijouteries, comme les boulangeries, les fleuristes et bon nombre d’autres commerces, ont connu une révolution merchandising, poussée par les mutations nécessaires du secteur, et les modifications des comportements des consommateurs. Voyons ensemble quel changement s’est opéré, et ce que sont devenus ces commerces de proximité, et quels parallèles nous pouvons faire avec les officines. Le but est toujours, à l’instar des autres articles de cette série, de tirer le meilleur des histoires commerciales, pour l’appliquer, lorsque cela est possible, à l’officine.

  • La révolution bijoutière : un précieux modèle - 1
  • La révolution bijoutière : un précieux modèle - 2

LES BIJOUTERIES (ventes de bijoux et montres) aujourd’hui, c’est : 7 000 points de vente (1) – en baisse constante depuis plusieurs années –, 5,5 milliards d’euros de CA en 2011 (+ 3 % vs 2010), CA dépassant le niveau de 2007 et chassant la récession de 2008-2009 (2) pour 178 000 bijoux et montres vendus chaque jour en France (3).

C’était comment, les bijouteries, avant ?

Des commerçants majoritairement indépendants : ce qui induit autant d’identités visuelles différentes qu’il y...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Être adjoint en 2017-0
Dossier web

Être adjoint en 2017

Entretien pharmaceutique, dépistage, conciliation médicamenteuse... Les adjoints peuvent s'investir dans de nombreuses missions. Ils peuvent aussi, depuis quelques mois, acquérir jusqu'à 10 % des parts d'une officine dans laquelle ils exercent.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.