Produits d’hygiène et de beauté - La percée de la pharmacie pas chère : petits prix, maxi-profits

Produits d’hygiène et de beautéLa percée de la pharmacie pas chère : petits prix, maxi-profits

24.09.2012

Dans un contexte de baisse continue du pouvoir d’achat des Français, de plus en plus de pharmaciens proposent dans leurs rayons des gammes de parapharmacie à petits prix. Outre les avantages en terme de flux et de fidélisation de la clientèle, ce positionnement sur les prix avec des produits de qualité permet aux officines de dégager une marge élevée. Les groupements et enseignes ne s’y trompent pas et ont investi ce créneau porteur depuis quelques années. Tour d’horizon…

  • La percée de la pharmacie pas chère : petits prix, maxi-profits - 1
  • La présentation, la communication et le balisage sont déterminants pour promouvoir ces produits
  • La percée de la pharmacie pas chère : petits prix, maxi-profits - 3
  • La percée de la pharmacie pas chère : petits prix, maxi-profits - 4
  • La percée de la pharmacie pas chère : petits prix, maxi-profits - 5

« Le but de notre gamme "Les Achats malins", est de capter une clientèle qui n’a pas l’habitude d’acheter ses produits de beauté en pharmacie », explique Yves Morvan, directeur de Dynamic santé, qui commercialise sa marque d’hygiène et de produits de beauté à prix réduits. « Maxi beauty mini-prix », telle est la devise de la marque, qui mise sur la qualité et des tarifs abordables. « Elle existe depuis plus de cinq ans, poursuit Yves Morvan. Nous proposons des gels douche, des shampoings,...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
téléconsultation

À la Une « J'ai testé la téléconsultation » Abonné

Officiellement entrée à l'officine depuis le 6 décembre dernier, la téléconsultation s'impose comme un nouveau modèle de prise en charge du patient. Quelques pharmaciens pionniers n'ont pas hésité à s'emparer immédiatement de cette innovation, la déclinant pour certains en cabine high-tech et pour d'autres dans une version plus light. Dans tous les cas, ces initiatives visent déjà à remédier aux... 1

Partenaires