Un conseil Argos Consulting* - Comment la boulangerie a su réinventer le pain

Un conseil Argos Consulting*Comment la boulangerie a su réinventer le pain

13.09.2012

Pour faire suite à l’article sur les fleuristes (paru le 15 mars 2012) nous vous proposons ce mois-ci de nous immerger dans un autre type de commerce de proximité : la boulangerie. Ceci dans l’optique, comme toujours, d’observer leurs caractéristiques, leur évolution, afin de faire un parallèle avec l’officine, et d’identifier des pistes merchandising propres à faire évoluer la pharmacie. Et s’il est bien un commerce qui a su se remettre en question pour suivre son client et ses mutations, c’est bien celui-ci.

  • Comment la boulangerie a su réinventer le pain - 1
  • Comment la boulangerie a su réinventer le pain - 2
  • Comment la boulangerie a su réinventer le pain - 3

Les boulangeries-pâtisseries aujourd’hui, c’est :

- La première place de l’artisanat alimentaire français ;

- 33 000 points de vente (en baisse de 15 % par rapport aux années 80) (1), (2);

- 15 millions de clients par jour, soit en moyenne 450 clients par jour par point de vente(2)

- Un contexte douloureux de diminution de la consommation de pain depuis l’après-guerre. De 175 g/habitant/jour en 1980, nous sommes tombés à 153 g dans les années 2000, avec une...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
maillage

À la Une Moins d'officines, mais un réseau plus fort Abonné

En dépit d’une perte record du nombre de pharmacies en 2018, c’est un maillage officinal en pleine consolidation et bénéficiant de l’émergence d’une nouvelle génération de titulaires qui apparaît aux détours des statistiques publiées par l'Ordre national des pharmaciens. Commenter

Partenaires