Cas pratique avec le M. H., 3 enfants - Une pension et une nouvelle résidence principale, après un divorce

Cas pratique avec le M. H., 3 enfantsUne pension et une nouvelle résidence principale, après un divorce

06.09.2012

Jean-François H., 44 ans, divorce de Véronique, 42 ans, mère au foyer, avec laquelle il a eu trois enfants de 5, 8 et 11 ans, après 14 ans de mariage sous le régime de la communauté réduite aux acquêts. À la tête d’un patrimoine peu liquide, il s’interroge sur les meilleurs arbitrages à retenir, notamment pour acheter un nouveau lieu de vie. Conseils d’Alexandre Boutin, directeur de la formation et de l’ingénierie patrimoniale de Fiducée Gestion privée, réseau indépendant de gestionnaires de patrimoine exclusivement dédié aux professionnels de la santé.

VÉRONIQUE ET Jean-François, dans le cadre de leur divorce par consentement mutuel homologué par le tribunal, se sont entendus sur le fait que Véronique garde la résidence principale sur l’ensemble du patrimoine commun, et que Jean-François lui verse une prestation compensatoire en capital pour 50 000 euros et sous forme de rente pendant dix ans de 2?000 euros par mois. Malgré un patrimoine a priori peu liquide avec la volonté de conserver son PEA compte tenu de marchés financiers tendus,...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 10

Partenaires