L’administration vient de préciser les règles - Mariage ou séparation : la nouvelle imposition

L’administration vient de préciser les règlesMariage ou séparation : la nouvelle imposition

26.04.2012

Après trente années d’immobilisme, le gouvernement change les règles régissant l’imposition des couples l’année de leur constitution ou dissolution... à son avantage, période de rigueur oblige !

  • Les mariés sont désormais soumis à une imposition commune pour l’année du mariage

ELLES N’AVAIENT pas changé depuis trente ans : les règles qui régissent l’imposition des couples qui se constituent ou se séparent sont profondément modifiées à compter de l’imposition des revenus de 2011, à déclarer avant le 30 mai. Et bien entendu, cette réforme se fait en défaveur des contribuables. En période d’austérité, tous les moyens sont bons pour augmenter si possible discrètement les rentrées fiscales... Car le changement va concerner un grand nombre de foyers ! Il y a chaque...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
maillage

À la Une Moins d'officines, mais un réseau plus fort Abonné

En dépit d’une perte record du nombre de pharmacies en 2018, c’est un maillage officinal en pleine consolidation et bénéficiant de l’émergence d’une nouvelle génération de titulaires qui apparaît aux détours des statistiques publiées par l'Ordre national des pharmaciens. Commenter

Partenaires