ZOOM SUR L’INFORMATIQUE - Sécurisation de vos données informatique - Les onduleurs, ces grands méconnus de l’officine

ZOOM SUR L’INFORMATIQUE - Sécurisation de vos données informatiqueLes onduleurs, ces grands méconnus de l’officine

26.04.2012

Protéger ses matériels contre les coupures de courant peut paraître superflu, c’est néanmoins un poste important de la sécurité globale non seulement du système informatique, mais aussi d’outils importants comme les robots, automates et frigos. Le risque ne porte pas tant sur les matériels eux-mêmes que sur les données qu’ils abritent. Il n’est pas nécessaire de tout protéger de la même façon, les postes de travail par exemple peuvent en être dispensés. En revanche, sécuriser le serveur est quasiment indispensable.

  • La protection électique ne se limite pas aux onduleurs
  • Les onduleurs, ces grands méconnus de l’officine - 2

LES UNS PENSENT que c’est une coquetterie, les autres un non sujet, et pour la plupart, c’est transparent. Parce que les éditeurs s’en chargent ou parce que cela ne représente pas un véritable enjeu. Les onduleurs, qui protègent le matériel contre les coupures de courant, sont les grands oubliés de l’équipement informatique en officine. « Nous pensions que c’est un sujet maîtrisé par les pharmaciens, la réalité montre qu’il ne l’est pas » estime ainsi David Derisbourg, responsable...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Croix pharmacie

Gardes : l’indemnité d'astreinte passe à 175 euros

L'indemnité d'astreinte des gardes des pharmacies d'officine, pour les nuits, les dimanches et les jours fériés, passe de 150 à 175 euros. Cette augmentation, actée par l'avenant n° 11 de la convention, se fait en deux temps :... Commenter

Partenaires