LA SAGA DES MARQUES - Cystine B6 Bailleul, 40 ans d’antichute

LA SAGA DES MARQUESCystine B6 Bailleul, 40 ans d’antichute

08.03.2012

Né de l’amitié d’un pharmacien et d’un médecin, Cystine B6 Bailleul a permis de traiter plusieurs générations de patients contre la chute de cheveux. Malgré les évolutions de ses indications au fil du temps, l’histoire de ce médicament est en effet restée étroitement liée à l’alopécie.

  • Des premiers cachets, en 1949, jusqu’à l’actuelle présentation
  • Une publicité datant de 1994

CYSTINE B6 BAILLEUL est née d’une histoire d’amitié. Tout commence pendant la Seconde guerre mondiale, suite à la rencontre entre un médecin et un pharmacien. Nous sommes en 1939, sur le front des Vosges. Une ambulance chirurgicale légère s’occupe des blessés. À l’intérieur, trois professionnels de santé : une jeune infirmière diplômée de la Croix-Rouge, un pharmacien et un médecin. La première s’appelle Jeanne Baufumé, le second Jean Bailleul et le troisième Alphonse Bigou*. Deux belles...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
hep C

Hépatite C chronique : les généralistes ont la main

La prescription de deux antiviraux à action directe (AAD) pour le traitement de l’hépatite C chronique est désormais ouverte aux médecins généralistes, comme prévu par le Plan priorité prévention. Jusqu’à présent réservés à... Commenter

Partenaires