COMPTABILITÉ - Procédure judiciaire : tout n’est pas perdu pour le pharmacien

COMPTABILITÉProcédure judiciaire : tout n’est pas perdu pour le pharmacien

23.02.2012
  • Procédure judiciaire : tout n’est pas perdu pour le pharmacien - 1
  • Procédure judiciaire : tout n’est pas perdu pour le pharmacien - 2
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Vous avez répertorié une centaine d’ouvertures de procédures collectives, hors liquidation, en 2011, contre 89 seulement en 2010. Peut-on dire que la situation continue à se dégrader pour les officines ?

PHILIPPE BECKER.- On ne peut pas vraiment dire que la situation s’améliore ! Mais si l’on détaille les chiffres, on observe toutefois que les redressements judiciaires ne progressent pas, au contraire des procédures de sauvegarde qui, elles, augmentent de 35 %....

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Croix pharmacie

Gardes : l’indemnité d'astreinte passe à 175 euros

L'indemnité d'astreinte des gardes des pharmacies d'officine, pour les nuits, les dimanches et les jours fériés, passe de 150 à 175 euros. Cette augmentation, actée par l'avenant n° 11 de la convention, se fait en deux temps :... Commenter

Partenaires