OFFICINE PRATIQUE - L’automatisation en sept points

OFFICINE PRATIQUEL’automatisation en sept points

23.01.2012
  • Un investissement important,auquel il faut ajouter le coût de la maintenance
1/ Automate, robot ou robomate ?

• L’automate nécessite un rangement manuel mais peut délivrer plusieurs produits à la fois. Son atout est la rapidité de délivrance, quasi simultanée, mais il ne peut concerner l’intégralité des stocks. Cette technologie est parfaitement adaptée pour les fortes rotations. Il agit comme un système d’approvisionnement des postes de vente de l’officine

• Le robot peut tout faire, de la réception des produits à leur rangement, en passant par la gestion...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
nego

Négociations conventionnelles : la FSPF claque la porte

Coup de théâtre ce matin dès la première séance des négociations conventionnelles rouvertes à l’initiative de la CNAM mais à laquelle la FSPF refuse désormais de participer. Gilles Bonnefond, président de l’Union des syndicats... 18

Partenaires