Les adjoints au quotidien - Je suis l’adjoint de mes parents

Les adjoints au quotidienJe suis l’adjoint de mes parents

Anne-Gaëlle Moulun
| 16.01.2012

Papa, maman, ou… patron ? Pour certains adjoints, ces termes sont synonymes. Dans la famille Rouvière, Sophie, est l’adjointe de ses parents. Et dans la pharmacie Gaertner, on travaille dans l’officine depuis quatre générations. Une formule qui semble convenir à tous les intéressés…

  • La mère, le père et la fille : les Rouvière travaillent en famille
  • Philippe et Alexandra Gaertner : la pharmacie est une tradition familiale

« JE NE REGRETTE PAS de travailler avec mes parents. Ça se passe très bien. » Pour Sophie Rouvière, adjointe à Sauzet, dans la Drôme, le travail en famille est loin d’être une corvée. Depuis l’obtention de son diplôme, en août 2007, elle travaille dans l’officine de ses parents, Michel et Dominique Rouvière. « Il y a une bonne ambiance dans l’officine et on s’entend bien », affirme Sophie. Durant ses études, elle n’avait pas forcément prévu de travailler avec ses...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
rosp

3 000 euros en moyenne pour 7 ROSP

Chaque pharmacie touchera en moyenne 3 000 euros au titre de la rémunération sur objectifs de santé publique, hors génériques. Cette rémunération comprend les ROSP du volet « qualité de services et modernisation de l’officine »... Commenter

Partenaires