Loyer commercial : une jurisprudence favorable

Loyer commercial : une jurisprudence favorable

24.11.2011

Un arrêt récent de la Cour de cassation interdit au bailleur de déplafonner le loyer commercial si les changements intervenus dans le quartier en cours de bail n’ont pas bénéficié à l’officine. Explications.

LE STATUT des baux commerciaux prévoit que le loyer renouvelé d’un bail commercial peut excéder la variation de l’indice référencé au contrat (généralement l’indice trimestriel du coût de la construction), notamment dans le cas où le bailleur peut invoquer une « modification notable des facteurs locaux de commercialité » au cours du bail qui vient de s’écouler. Il peut s’agir, par exemple, de l’ouverture d’une nouvelle ligne de métro ou d’autobus, de la construction de logements ou de...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ameli

Déclaration des ROSP : le délai est prolongé

Les pharmaciens retardataires ont jusqu’au 29 mars - au lieu du 18 mars - pour déclarer les nouvelles ROSP. La saisie sur « Amelipro » des nouvelles ROSP des pharmaciens est prolongée jusqu’au 29 mars 2019 à la place du 18 mars... Commenter

Partenaires