Pascal Louis, - Président du CNGPO*

Pascal Louis,Président du CNGPO*

10.10.2011
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN. - Les plateformes d’achat des groupements se sont particulièrement déployées avec le droit de substitution du pharmacien en 1999. Comment les groupements se sont-ils imposés sur ce segment de marché ?

PASCAL LOUIS. - Les groupements se sont imposés sur ce segment de marché grâce à leur capacité à négocier les achats. Mais surtout ils ont su expliquer aux pharmaciens l’intérêt de la substitution et insuffler à leurs adhérents l’envie de la pratiquer. C’est...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
dasri

DASRI : l'engagement fléchit

Les pharmaciens sont appelés à se mobiliser davantage dans la délivrance systématique d’une boîte DASTRI aux patients concernés. Selon un sondage Ifop/DASTRI, ils sont 9 % de moins qu’il y a deux ans à adopter ce geste. Un peu... Commenter

  • À la UneLes secrets du succès du modèle coopératif

    Abonné
    armand Pinton

    Mis durement à l’épreuve au cours des deux dernières décennies, les différents acteurs de la chaîne du médicament semblent résister... Commenter

  • ÉthologieLe chien qui parlait

    Abonné
    stella

    « Il ne lui manque plus que la parole » se disait sans doute Christina Hunger, orthophoniste à San Diego (Californie) en regardant son chien... Commenter

  • HumeurSous le sable, l'or

    Abonné

    Vous allez me trouver pervers, mais l'idée qu'il suffit d'aller sur le littoral atlantique pour y trouver des paquets de cocaïne m'a donné... Commenter

Partenaires