Julien Régnier - Diplômé en 2010 et compagnon HPI

Julien RégnierDiplômé en 2010 et compagnon HPI

11.07.2011
  • Diplômé en 2010 et compagnon HPI - 1
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Quelles motivations vous ont poussé à devenir compagnon HPI ?

JULIEN RÉGNIER.- C’est d’abord une aventure humaine, qui me permet de rencontrer beaucoup de gens et de partager leur expérience. Je me suis intéressé à HPI parce que c’est un groupe particulier, où tout tourne autour du patient. Or je sors de la faculté de pharmacie, les temps sont durs pour s’installer. Nous, les jeunes, devons réfléchir à la façon de faire évoluer la profession. Enfin, c’est une...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ibu

Ibuprofène et kétoprofène aggravent les infections, alerte l'ANSM

Une enquête des centres régionaux de pharmacovigilance (CRPV) de Tours et Marseille, suggère le « rôle aggravant » de l'ibuprofène et du kétoprofène en cas d'infection. L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits... 6

Partenaires