Mini-contenance pour maxi-usage - La grande marche des formats nomades

Mini-contenance pour maxi-usageLa grande marche des formats nomades

30.06.2011

« Petit, petit, petit, tout est mini dans notre vie », chantait Jacques Dutronc en soulignant, non sans ironie, l’emprise croissante des petits modèles dans la société. C’était il y a plus de 40 ans, et pourtant la thématique est toujours d’actualité. Car les formats miniatures, par leur aspect pratique et leur usage limité, ont su séduire les actifs individualistes que nous sommes devenus. Dans l’industrie pharmaceutique, les fabricants l’ont bien compris et orchestrent brillamment le lancement de ces petits séducteurs…

C’EST UNE CERTITUDE, les versions miniatures de nos produits préférés ont trouvé instantanément leur place dans nos sacs et, avec une aisance stupéfiante, ont su s’inscrire dans nos vies courantes, créant de nouveaux modes de consommation. Leur aptitude au transport est bien entendu leur premier atout… En témoignent les plus communs d’entre eux, mouchoirs papier en sachet "pocket", bouteilles d’eau petite contenance… Sans parler de la fameuse dose d’essai, ces échantillons sous forme de...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Téléconsultation : bientôt sur vos écrans Abonné

Une démarche inédite pour la profession. À la suite des médecins, les pharmaciens pourront désormais proposer une téléconsultation à leurs patients. Un avenant conventionnel fixe depuis le 6 décembre les conditions d’exercice de ce nouveau service à l’officine. Commenter

Partenaires