Compléments alimentaires - La baisse du marché en 2010 affecte davantage la pharmacie que la GMS

Compléments alimentairesLa baisse du marché en 2010 affecte davantage la pharmacie que la GMS

21.04.2011

Pour la 3e année consécutive, la baisse du marché des compléments alimentaires se poursuit dans un contexte de crise économique. Les chiffres délivrés par le Syndicat de la diététique et des compléments alimentaires (SDCA) laisse entendre que les circuits des grandes surfaces et d’Internet sont les seuls à tirer leur épingle du jeu.

  • Répartition par circuits de distribution 2010
  • Répartition des principaux segments de vente en pharmacie 2010
  • Avec 59 % de parts de marché, la pharmacie reste le premier distributeur de compléments alimentaires

LE CONSTAT est encore morose pour l’exercice 2010. Le marché des complémentaires continue sa chute amorcée trois ans plus tôt, en pleine période de crise économique. Le chiffre d’affaires, de 960 millions d’euros, affiche une baisse de 5 % sur une année, soit le même niveau qu’en 2005-2006. Selon le Syndicat de la diététique et des compléments alimentaires (SDCA), le marché est « très sensible aux variations du niveau général de l’activité économique et du pouvoir d’achat des...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 10

Partenaires