Entretien avec un spécialiste de l’investissement - Japon : quelles conséquences pour votre portefeuille boursier ?

Entretien avec un spécialiste de l’investissementJapon : quelles conséquences pour votre portefeuille boursier ?

14.04.2011

Séisme et tsunami dévastateurs dont l’impact n’a de cesse d’être recalculé, accident nucléaire dont la situation évolue encore d’heure en heure, pollution radioactive encore difficile à mesurer : l’incertitude liée à l’immense catastrophe à laquelle doit faire face le Japon rend les marchés très nerveux et sensibles à toutes les déclarations officielles. Vincent Guenzi, responsable de la stratégie d’investissement de Cholet Dupont, se veut cependant rassurant.

  • Des pertes évaluées entre 150 et 200 milliards de dollars
LE QUOTIDIEN DU MÉDECIN – Quelles seront les conséquences économiques de la crise sans précédent à laquelle le Japon doit faire face ?

VINCENT GUENZI – Les pertes provenant du tremblement de terre et du tsunami ont été évaluées, en première approche, à un montant de 150 à 200 milliards de dollars, soit de l’ordre de 3 à 4 % du PIB japonais. En pareilles circonstances, l’activité du pays chute brutalement pendant quelques trimestres et se redresse rapidement avec la reconstruction. La zone...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
equilibre

À la Une Accord CNAM : compromis ou trahison ? Abonné

L'assurance-maladie et les syndicats de pharmaciens jouent les funambules dans les négociations conventionnelles qui viennent de se rouvrir. Car tout est affaire d'équilibre entre la CNAM, qui cherche à récupérer un « trop perçu » par les pharmaciens, et les syndicats aux intérêts divergents. Alors que la FSPF refuse tout compromis qui ne permettrait pas au réseau officinal de recouvrir son... 7

Partenaires