Comment faire des économies dans l’officine - Les postes sur lesquels vous pouvez agir

Comment faire des économies dans l’officineLes postes sur lesquels vous pouvez agir

28.03.2011

Diminution de l’activité, stagnation ou érosion de la marge commerciale, baisse de la rentabilité… L’officine est en crise et nombreux sont les pharmaciens qui sont obligés de faire des économies. Mais attention : la marge de manœuvre pour dépenser moins est étroite et souvent, il s’agit plutôt de dépenser mieux. Voici néanmoins la liste des postes sur lesquels il est possible d’agir pour faire baisser les charges de l’officine… en attendant une reprise de l’activité.

  • Dépenser mieux en optimisant les charges

LA CRISE qui frappe actuellement la profession se traduit le plus souvent, sur le plan économique, par des difficultés de trésorerie importantes. Comme le montrent les études des grands cabinets d’expertise-comptable comme Fiducial ou KPMG, l’évolution du chiffre d’affaires, qui ne dépasse pas une hausse de 1,5 % depuis un an, ne suffit plus à compenser l’érosion de la marge commerciale qui, au mieux, se maintient, et, au pire, se dégrade. Puisque, dans le même temps, les charges...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
cercle

À la Une L'interpro fait sa révolution Abonné

C’est un univers de sigles. Mais c’est surtout un monde de coordination entre professionnels de santé et entre public et privé qui s’organise à partir d’un projet de santé pour répondre aux besoins spécifiques d’un territoire. Le pharmacien, premier recours et professionnel de santé de proximité, y a toute sa place. Commenter

Partenaires