Une nouvelle imposition des revenus financiers - Sale temps pour l’épargne

Une nouvelle imposition des revenus financiersSale temps pour l’épargne

17.03.2011

On le sait, l’État cherche des sous. Et dans ce contexte, il ne faut pas oublier que le projet de loi de finances 2011 a modifié la fiscalité des placements. Chacun peut s’en apercevoir en consultant ses relevés bancaires, même si cela est souvent indiqué en minuscule : le taux du prélèvement libératoire a été revu et corrigé… à la hausse. Idem en ce qui concerne la fiscalité des valeurs mobilières. Petit point pour vous permettre d’optimiser vos placements.

MAUVAISE NOUVELLE pour les épargnants : la loi de finances pour 2011 a prévu l’augmentation des taux d’imposition des produits financiers. Le taux des

prélèvements sociaux (CSG/RDS, RSA,...) passe de 12,10 % à 12,30?% et le taux du prélèvement libératoire sur vos revenus financiers grimpe de 18 à 19 %. Ce qui aboutit à compter du 1er janvier 2011, à un taux de prélèvement global de 31,10 %.

Seconde désagréable surprise, cette fois, pour l’imposition des dividendes d’actions ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Sénat

Le Sénat adopte une mesure d'urgence en faveur de la répartition

Les sénateurs ont adopté un amendement visant à exclure les médicaments génériques de la taxe sur le chiffre d'affaires des grossistes. Une mesure d’urgence saluée par la Chambre syndicale de la répartition pharmaceutique (CSRP).... 2

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.