Un placement beaucoup moins lucratif aujourd’hui - Assurance-vie : des rendements du simple au double

Un placement beaucoup moins lucratif aujourd’huiAssurance-vie : des rendements du simple au double

03.03.2011

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 2,60 % pour le contrat LionVie Bleu indien de la banque LCL ; 5,14 % pour le contrat Aprep Multigestion de la Mondiale. Les contrats d’assurance-vie ne se valent pas, loin de là. Or, lorsque l’on s’engage pour plusieurs années, mieux vaut être regardant, et choisir non seulement la solidité, mais aussi la garantie d’un taux reconduit dans le temps. Gare aux produits phares d’une année au rendement dopé, qui seront mis au placard deux ou trois ans plus tard avec un rendement sacrifié.

  • Les rendements des contrats proposés par les banques sont souvent peu intéressants

VINGT centimes de moins pour les uns, cinquante, voire soixante-quinze, centimes de baisse pour les autres : tous les contrats d’assurance-vie en euros du marché, ou presque, affichent des rendements en recul, dans la continuité d’un mouvement d’érosion entamé depuis 2001. La faute à la chute des taux d’intérêt des obligations, qui représentent une grande partie des actifs des assurances-vie, et sont passés l’an passé sous la barre des 3 % en 2010. Malgré tout, certains s’en sortent mieux...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
tire-lait

À la Une DM : prix écrasés, pharmaciens étranglés Abonné

En diminuant de 37 % les tarifs des tire-lait, l'assurance-maladie porte un nouveau coup aux dispositifs médicaux en pharmacie. Paradoxal, car cette mesure met en jeu la rentabilité de cette activité officinale à l'heure où les pharmaciens sont invités à accompagner le virage ambulatoire de la médecine de demain. 3

Partenaires