Les adjoints au quotidien - Les réponses aux 5 questions les plus courantes que vous vous posez

Les adjoints au quotidienLes réponses aux 5 questions les plus courantes que vous vous posez

15.11.2010

La section D de l’Ordre des pharmaciens reçoit chaque année plus de 60 000 demandes d’informations de la part des adjoints. Parmi elles, une poignée de questions reviennent de façon récurrente. Réponse aux interrogations les plus courantes des pharmaciens adjoints.

  • Le titulaire doit s’assurer que son remplaçant remplit les conditions nécessaires
- Comment s’inscrire à la section D de l’Ordre des pharmaciens ?

Selon le Code de la santé publique, l’inscription à l’Ordre est indispensable pour exercer la profession de pharmacien. C’est notamment le cas des adjoints, qui doivent s’adresser au conseil central D. Il appartient au titulaire de s’assurer que cette inscription est bien effective. Les différentes pièces à fournir sont précisées sur le site Internet de l’Ordre (www. ordre. pharmacien. fr). Il s’agit notamment d’une...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires