Une offre plus large, une demande mieux assumée - Les ressorts de la contention au masculin

Une offre plus large, une demande mieux assuméeLes ressorts de la contention au masculin

02.09.2010

Oui, la contention pour hommes existe, et elle constitue même un segment dynamique ! Porté par une offre désormais capable de répondre spécifiquement à la problématique veineuse vécue sous l’angle masculin, ce marché est également soutenu par une population qui prend conscience de son affection et des moyens existant pour la traiter.

  • Un segment particulièrement dynamique du marché
  • Les ressorts de la contention au masculin - 2

PRÈS DE 18 millions de personnes en France se plaignent de troubles de la circulation veineuse au niveau des jambes. Parmi elles, 26 % d’hommes. Résultat d’un ralentissement du retour veineux vers le cœur, l’insuffisance veineuse a des causes multiples. Les plus fréquentes tiennent à la veine elle-même : perte de distensibilité (capacité à se distendre) due au vieillissement, parois distendues qui favorisent la stase veineuse, lésions des valvules qui n’assurent plus leur rôle antireflux....

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires