Supradyn, l’art de la formule

Supradyn, l’art de la formule

23.07.2010

Savoir parler aux femmes, être entendu et compris par elles… Quel homme n’en a pas rêvé ? Une marque l’a fait, accompagnant les unes dans les périodes de stress, soutenant les autres dans les moments de fatigue. Sous les traits d’un tube jaune aux accents toniques, elle a investi l’officine. Cette marque c’est Supradyn…

  • Supradyn, l’art de la formule - 1
  • Le film publicitaire pour Supradyn Intensia
  • Supradyn, l’art de la formule - 3

LA

SAGA

DES MARQUES

LE NOM de Supradyn n’est pas né en France. C’est en Suisse allemande, sur une étiquette pharmaceutique, qu’il apparaît pour la première fois. Son orthographe diffère alors d’une voyelle – Supradin – de sa version actuelle, langue germanique oblige. En revanche, c’est dans l’hexagone, sous l’égide des laboratoires Roche Nicholas, que la multivitamine va démarrer son destin hors du commun. Nous sommes en 1980 quand Supradyne – qui affiche alors un « e »...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires