ZOOM SUR L’ÉQUIPEMENT - Êtes-vous automate ou robot ?

ZOOM SUR L’ÉQUIPEMENTÊtes-vous automate ou robot ?

23.07.2010

Installer un automate ou un robot dans son officine permet de consacrer plus de temps aux patients. Entre autres avantages, celui-ci incite nombre de pharmaciens à sauter le pas, dès lors que leur chiffre d’affaires atteint ou dépasse le seuil du million d’euros. Néanmoins, l’investissement très lourd que cela représente les conduit à évaluer de très près les offres disponibles de façon à choisir une solution adaptée à leurs besoins. Entre autres choix, ils auront à trancher entre robots et automates, encore que les machines disponibles intègrent de plus en plus les caractéristiques des deux types d’équipement.

  • Les machines intègrent de plus en plus les caractéristiques des deux types d’équipement

AUTOMATISER les tâches en officine présente de nombreux avantages. À commencer par un gain de productivité immédiat à la délivrance : « trois à quatre minutes sont nécessaires pour traiter une ordonnance à la main, rappelle ainsi Stéphane Nizard, directeur de Pharmax, mais seulement trente secondes avec un automate. » Cela permet de vendre plus, évidemment, mais aussi de vendre mieux grâce à la possibilité de consacrer plus de temps au conseil auprès de chaque patient, notamment lors des...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires