COMPTABILITÉ - Découvert bancaire : comment s’en sortir ?

COMPTABILITÉDécouvert bancaire : comment s’en sortir ?

27.05.2010

DÉCOUVERT BANCAIRE. Signe inquiétant et souvent révélateur de difficultés structurelles, le découvert bancaire est aujourd’hui fréquent dans les officines. Il peut, cependant, être évité, ou en tout cas minimisé, grâce à l’identification de ses causes et à une meilleure gestion du stock, comme l’expliquent Philippe Becker et Christian Nouvel, de Fiducial.

  • La politique d’achat est souvent en cause
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Le recours au découvert bancaire est bien souvent la seule solution qu’ont les pharmaciens lourdement endettés pour faire face à leurs échéances. Est-ce la bonne solution ?

PHILIPPE BECKER.- Actuellement, la part des pharmaciens qui connaissent les affres des fins de mois difficiles est en forte augmentation. Dire que le découvert est une bonne chose, certainement pas ! Mais c’est souvent la seule solution. Le découvert, c’est le symptôme de problèmes de...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires