Baisses de remboursement et déremboursements - Comment les veinotoniques ont traversé l’épreuve

Baisses de remboursement et déremboursementsComment les veinotoniques ont traversé l’épreuve

25.03.2010

Une nouvelle vague de baisses de remboursement s’annonce. Il y a quatre ans, les veinotoniques ont eu à faire face à cette épreuve, avant leur déremboursement total. Certaines marques ne s’en sont pas remises, d’autres ont tiré leur épingle du jeu. Une étude de la société de conseil Eurostaf/Les Échos, parue en février, analyse en détail ce segment phare de la médication officinale.

L’ÉPREUVE est rude. Être déremboursé, pour un médicament, cela veut dire, à terme, des ventes qui chutent de 50 à 60 %. Les veinotoniques n’échappent pas à la règle, soumis à un taux de remboursement de 15 % en mars 2006, avant leur déremboursement total de janvier 2008. S’appuyant sur l’évaluation de la Haute Autorité de santé, l’État a choisi la manière forte. La France n’entreprend pas une démarche isolée. Le Royaume-Uni et le Luxembourg avaient déjà procédé à ce déremboursement en...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires