Évaluation du stock - Inventaire : le faire soi-même ou pas ?

Évaluation du stockInventaire : le faire soi-même ou pas ?

21.12.2009

Aux dires des professionnels, les officines seraient de plus en plus nombreuses à confier la réalisation de leur inventaire à un spécialiste. Les avantages, il est vrai, sont multiples, ce qui n’empêche pas certains pharmaciens de défendre farouchement leur propre méthode de contrôle. Indépendants contre inventoristes : le débat est ouvert !

  • L’inventaire doit être réalisé physiquement

TOUS LES ANS c’est la même chose ! Si l’on est un commerce, il faut pouvoir fournir une évaluation précise de son stock afin d’établir le bilan comptable. Cet exercice est celui de l’inventaire, il doit être réalisé physiquement* au moins une fois par an comme le stipule l’article L123-12 du code du commerce. L’officine, bien sûr, n’échappe pas à la règle. Comme souvent, la tâche n’est pas sans contraintes, celles-ci pouvant paraître un peu plus lourdes dans le cas qui nous intéresse : un...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires