Les pertes de brevet des médicaments issus des biotechnologies s’accélère - Explosion annoncée du marché des biosimilaires

Les pertes de brevet des médicaments issus des biotechnologies s’accélèreExplosion annoncée du marché des biosimilaires

19.11.2009

Depuis le lancement du tout premier biosimilaire, en 2006, le succès - voir le jackpot - de ce nouveau marché est annoncé comme inéluctable. Car les chutes de brevet devraient pleuvoir à partir de 2012 et les économies attendues sur ces molécules sont colossales. Pourtant la ruée vers ce nouvel eldorado se fait pour le moment à petits pas.

« IL EXISTE deux types d’engagement sur le marché des biosimilaires. La version intégrée, telle que Sandoz ou ratiopharm, est l’entreprise qui a une filiale dédiée. Elle recherche, développe, produit et commercialise. L’autre modèle s’appuie sur des alliances entre des sociétés qui font la R & D et des grands acteurs pharmaceutiques, qui ont le savoir-faire et les moyens pour la production et la commercialisation. C’est le modèle choisi par Teva, ainsi que par Mylan, qui a signé en...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires