Une étude Precepta Groupe Xerfi - Automédication : un marché de plus en plus attractif

Une étude Precepta Groupe XerfiAutomédication : un marché de plus en plus attractif

05.11.2009

Des mutations de l’environnement pharmaceutique permettent aujourd’hui au marché de l’automédication de se développer. Vagues de déremboursements, libre accès, assurances santé appelées à intervenir dans le non remboursé, autant d’éléments qui, selon le cabinet d’études Precepta, sont des raisons de croire en l’avenir de ce marché.

FACE AUX déremboursements successifs et au ralentissement du marché des médicaments remboursables, l’automédication prend une place plus grande dans le comportement des Français, dans l’espace officinal (en particulier devant le comptoir) et dans l’esprit des laboratoires pharmaceutiques. L’étude que vient de mettre à disposition le cabinet d’études Precepta note une amélioration continue au cours de ces dernières années. Si ce marché représente encore « moins de 7 % des dépenses totales...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires