Gelée royale et anti-tabac - Arkopharma se développe dans la nutrition et l’homéopathie

Gelée royale et anti-tabacArkopharma se développe dans la nutrition et l’homéopathie

10.09.2009

Grande pointure de la phytothérapie, Arkopharma investit aussi les secteurs de la nutrition et de l'homéopathie. Avec deux nouveautés phares : une gamme à la gelée royale et un médicament anti-tabac.

  • Arkopharma se développe dans la nutrition et l’homéopathie - 1

LEADER FRANÇAIS de la phytothérapie, Arkopharma déploie également ses activités dans les domaines de l'homéopathie et des compléments alimentaires. Côté nutrition, la gamme de produits à la gelée royale s'étoffe, comprenant désormais une douzaine de références. « Nous détenons déjà 75 % des parts de marché en volume sur les présentations liquides », souligne Pierre Lafitte, en charge du marketing de la gamme. Dès la rentrée, comprimés à croquer et gélules seront disponibles en pharmacie....

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Médecin

Eure-et-Loir : le combat des pharmaciens contre une généraliste propharmacienne

Le syndicat des pharmaciens d’Eure-et-Loir conteste devant la justice l'autorisation accordée à une médecin généraliste de délivrer des médicaments. C’est avant tout contre un anachronisme que se battent les pharmaciens... 5

Partenaires