Ne vous laissez pas surprendre au comptoir - Que répondre quand on ne sait pas ?

Ne vous laissez pas surprendre au comptoirQue répondre quand on ne sait pas ?

18.07.2009

Effets potentiels d'un médicament, rumeurs en santé, évolution d'une pathologie grave… Des questions posées au comptoir peuvent rester sans réponse. Tout simplement parce que l'on ne sait pas y répondre. Des expertes en communication à l'officine donnent la marche à suivre pour faire face à cette délicate situation.

  • N'affirmez rien dont vous ne soyez sûr

IL ARRIVE que des questions posées au comptoir se trouvent sans réponse. Parce qu'on ne sait pas précisément, ou même pas du tout. Préparateurs et pharmaciens ont quelques excuses. La santé est un vaste domaine et l'officine tient à disposition du public plusieurs milliers de références. L'équipe ne peut donc légitimement pas tout savoir. Mais elle ne peut laisser un client sans réponse. Comment réagir lorsque tombe une question inattendue ? Quelle attitude adopter pour ne pas se...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires