Le fisc et l’URSSAF ne partent pas en vacances

Le fisc et l’URSSAF ne partent pas en vacances

09.07.2009

Attention, si vous fermez votre officine cet été pour prendre des congés : le fisc et l’URSSAF ne partent pas en vacances. Des précautions s’imposent pour respecter vos obligations habituelles et éviter des désagréments à la rentrée.

VIS-À-VIS de l’administration, votre départ en congés, la fermeture éventuelle de l'officine ou la mise en congés du personnel ne vous dispensent pas des déclarations et des paiements auxquels vous êtes astreint pendant cette période. Impôts, taxes et cotisations doivent en principe être payés aux échéances normales, et les déclarations fiscales et sociales souscrites dans les délais habituels.

Plusieurs tolérances sont cependant admises.

Acompte de TVA.

Si vous êtes redevable...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires