« Notre activité s’étend du poisson rouge à l’éléphant » - VINCENT RAMON

« Notre activité s’étend du poisson rouge à l’éléphant »VINCENT RAMON

09.04.2009

VICE-PRÉSIDENT DE L’APR* CHARGÉ DES AFFAIRES VÉTÉRINAIRES

LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Vous avez choisi de vous spécialiser dans la pharmacie vétérinaire. Quelles sont les raisons de cet engagement ?

VINCENT RAMON.- Je suis installé depuis trente-trois ans à Saint-Martin-de-Crau (Bouches du Rhône) et j’ai toujours estimé que le médicament vétérinaire a sa place, comme le médicament humain, dans nos stocks et dans nos actes de délivrance. Sensibilisé tout petit aux animaux, c’est surtout un parent, qui avait une pharmacie à Manosque ainsi qu’un...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires