Cosmétique marine - Science et Mer, un triple positionnement dans l’univers des soins marins

Cosmétique marineScience et Mer, un triple positionnement dans l’univers des soins marins

06.04.2009

C’est en 2006 que le laboratoire Science et Mer a ouvert sa division pharmaceutique, avec l’ambition de devenir le leader des soins marins naturels en officine. Trois ans après, il propose aux officinaux de nouveaux services pour renforcer sa dynamique marketing sur le lieu de vente et développer la notoriété de la marque.

  • Un positionnement surfant sur la vague du naturel

DEPUIS sa création, en 1986, Science et Mer est devenu un spécialiste incontesté de la cosmétique marine dans les différents circuits de distribution. Les trois axes majeurs qui composent ses activités sont le développement de la biotechnologie marine, avec la mise au point de son actif phare : l’isopeptinoside anti-âge, présent dans tous les produits de la gamme. Le deuxième cœur de métier est consacré aux centres de thalassothérapie, dans un contexte de plaisir des sens et de bien-être....

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Médecin

Eure-et-Loir : le combat des pharmaciens contre une généraliste propharmacienne

Le syndicat des pharmaciens d’Eure-et-Loir conteste devant la justice l'autorisation accordée à une médecin généraliste de délivrer des médicaments. C’est avant tout contre un anachronisme que se battent les pharmaciens... 5

Partenaires