Laval, entre Bretagne et Normandie

Laval, entre Bretagne et Normandie

09.02.2009

Laval constitue un carrefour historique entre les provinces de Bretagne, Normandie et Maine, de plus en plus dédié à des activités économiques souvent délocalisées de la région parisienne (1 h 30 de Paris), mais aussi à l’enseignement et à la recherche (Laval campus). Laval a ainsi été classée à plusieurs reprises comme l’une des villes les plus dynamiques où il fait bon vivre. Laval accueille une population de 48 742 habitants, très stable par rapport à 1999 et constitue le pôle d’une communauté d’agglomération comportant 20 communes, soit au total 100 188 habitants (1999).

  • Laval, entre Bretagne et Normandie-1
  • Laval, entre Bretagne et Normandie-2
  • Laval, entre Bretagne et Normandie-3
  • Laval, entre Bretagne et Normandie-4
Niveau de demande et densité officinale par quartier

Le niveau de demande par habitant de chaque quartier iris est visualisé par la carte en dégradé de bleu. Cette demande par habitant, calculée à partir du profil de chaque population locale selon le pouvoir d’achat, l’âge (critère majeur), etc., se situe dans une fourchette large de 250 (0115 ? Les pommeraies) à 830 euros (0114 ? Pillerie) par habitant soit dans un rapport de 1 à 3,5.

On remarque que le quartier Ouest se...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Stock médicaments

À la Une Hausse des ruptures de stock : quelles solutions ? Abonné

Le nombre signalement de ruptures de stock de médicaments d’intérêt thérapeutique majeur a augmenté de 30 % en 2017. Si les chiffres ne sont pas encore consolidés, la tendance inquiète. L’agence du médicament détaille les solutions qu’elle met en place pour garantir l’accès aux soins. 2

Partenaires