Eczéma du visage : attention aux dermocorticoïdes - Prise en charge dermatologique des problèmes de peaux

Eczéma du visage : attention aux dermocorticoïdes

État des lieux

Les lésions eczémateuses chez l'adulte se traduisent par des plaques rouges prurigineuses d'eczéma chronique, épaisses, lichénifiées, parfois des papules isolées de prurigo, avec des poussées aiguës et survenue de lésions vésiculeuses ou suintantes. Le visage, notamment les paupières, est particulièrement touché.
Une forme particulière d’eczéma siégeant uniquement sur le visage et le cou est possible chez les adultes atopiques et doit amener à rechercher une photosensibilisation à certains médicaments ou une infection par des levures du genre Malassezia.

Une prescription encadrée des dermocorticoïdes sur le visage
L'application de corticoïdes forts sur le visage expose au risque de rosacée cortisonée (dermite induite par les corticoïdes), c'est pourquoi la prescription de dermocorticoïde topique pour le visage doit être très encadrée :

  • Ne pas appliquer de corticoïdes forts sur le visage, ni de dermocorticoïdes prescrits pour le corps.
  • La prescription éventuelle d'un dermocorticoïde de faible dosage doit toujours être effectuée sur une courte période, à raison d'un seul tube, sur une ordonnance à part pour le visage et sans renouvellement. En expliquant au patient que c'est précisément le contraire du traitement de la dermatite atopique du corps où le médecin renouvelle l'ordonnance pour lui permettre de faire un traitement proactif, c'est-à-dire traiter tout de suite en cas de poussée inflammatoire.

La prescription particulière du tacrolimus
En cas de recours au tacrolimus, sa prescription est réservée aux pédiatres et aux dermatologues. Il faut prévenir le patient de la possibilité de survenue d'une sensation de brûlure (80 % des cas) et associer éventuellement un dermocorticoïde au début pour passer les premiers moments difficiles.
Dans cette indication, le médecin généraliste est donc obligé de passer par le spécialiste dermatologue, ce qui permet de contrôler ces prescriptions sur le visage.
Intérêt des eaux thermales
Les brumisations d'eau thermale ont une action apaisante sur le visage, notamment les paupières où il n'est pas possible d'appliquer un dermocorticoïde.
Ces brumisations permettent d'éliminer tous les irritants et ont un effet anti-inflammatoire.
En cas de sensibilisation aux levures
Lorsque la dermatite atopique de l'adulte prédomine sur le visage et sur le cou, il s'agit souvent d'une sensibilisation aux levures Malassezia qui siègent habituellement sur ces zones et un traitement peut s'avérer nécessaire.
Dr Martine ANDRÉ

REFERENCES

D'après un entretien avec le Pr Annick Barbaud, chef du service de dermatologie et allergologie, hôpital Tenon, Paris