Questions sur ordonnance - M. Jean-Marie F., 71 ans

Questions sur ordonnanceM. Jean-Marie F., 71 ans

Nicolas Tourneur
| 13.03.2017

Un cancer du segment colique droit, au stade métastatique, a été diagnostiqué il y a presque deux mois chez M. F. Ce traitement est mal supporté par le patient qui se plaint de sensation de brûlures, de picotements et de fourmillements au niveau de la plante des pieds comme sur la paume des mains dont la peau est rougie, sèche, squameuse.

  • M. Jean-Marie F., 71 ans - 1

 

 

 

 

 

Capécitabine                                      1 800 mg matin et soir pendant 2 semaines, puis arrêt 1 semaine

Ondansétron orodispersible 8 mg     Un cp chaque matin, pendant la durée du traitement par capécitabine.

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
graphique

À la Une Réforme des retraites : touchez pas à la « capi » Abonné

Depuis l’annonce de compromis par le Premier ministre, le 11 janvier, les représentants de la profession travaillent d’arrache-pied pour présenter des propositions qui éviteront une mainmise totale de l’État sur le système de retraite des pharmaciens. Et plus particulièrement sur la retraite complémentaire par capitalisation (CAPI), pilier essentiel des pensions de la profession. 4

Partenaires