Pas de copie de Glivec avant 2017

Pas de copie de Glivec avant 2017

Mélanie Maziere
| 21.03.2016
  • Pas de copie de Glivec avant 2017 - 1

Le Laboratoire Teva aura tout tenté pour obtenir une autorisation de mise sur le marché (AMM) pour la version biosimilaire de l’anticancéreux Glivec (imatinib) de Novartis. En vain. Au-delà de la protection propre au brevet, tombé en novembre 2011, la spécialité du groupe suisse est protégée par l’exclusivité conférée par le statut de médicament orphelin attribué à un autre médicament de Novartis ayant la même indication. Des subtilités du droit… L’histoire repose sur les règles liées au...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Téléconsultation : bientôt sur vos écrans Abonné

Une démarche inédite pour la profession. À la suite des médecins, les pharmaciens pourront désormais proposer une téléconsultation à leurs patients. Un avenant conventionnel fixe depuis le 6 décembre les conditions d’exercice de ce nouveau service à l’officine. Commenter

Partenaires