Sur la piste du poison digestif - Coup de pompe pour le choléra

Sur la piste du poison digestifCoup de pompe pour le choléra

Nicolas Tourneur
| 25.09.2014
  • L'origine bactérienne du choléra fut la première fois suggérée en 1854

JOHN SNOW (1813-1858). Un médecin qui marqua l’histoire de l’anesthésiologie mais aussi celle de l’épidémiologie. Une discipline qu’il créa en enquêtant sur une maladie des plus redoutées avant l’antibiothérapie : le choléra, alors tenu pour induit par l’inhalation de «miasmes», des gaz putrides issus des eaux croupissantes.

La première vague des trois épidémies qui sévirent en Europe au XIXème siècle gagna l’Angleterre en 1831. Cette épidémie cessa brutalement en 1832, laissant...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Génériques

Le GEMME propose une ROSP pharmacien pour la substitution de spécialités complexes

Malgré la volonté des pouvoirs publics de relancer le développement des génériques, l'état des lieux dressé par le GEMME reste en demi-teinte et les perspectives moroses. L'association des génériqueurs énumère une série de... Commenter

Partenaires