Contraception orale : des moments clés

Contraception orale : des moments clés

09.01.2014

1922 : Haberlandt expérimente l’Infecundin.

1956 : testant le premier contraceptif oral, Pincus montre l’intérêt d’une association estroprogestative.

1960 : Enovid est agréé aux États-Unis comme contraceptif.

1963 : Enovid est commercialisé en France mais n’y est pas indiqué comme contraceptif.

1967 : la contraception orale est autorisée en France grâce à Lucien Neuwirth (1924-2013).

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Croix pharmacie

Gardes : l’indemnité d'astreinte passe à 175 euros

L'indemnité d'astreinte des gardes des pharmacies d'officine, pour les nuits, les dimanches et les jours fériés, passe de 150 à 175 euros. Cette augmentation, actée par l'avenant n° 11 de la convention, se fait en deux temps :... Commenter

Partenaires