De la maladie bronzée à Kennedy - Naissance du premier corticoïde

De la maladie bronzée à KennedyNaissance du premier corticoïde

06.06.2013
  • J.-F. Kennedy fut l’un des premiers patients traités au corticoïde

ASTHÉNIE, courbatures, amaigrissement, anorexie, décès, mais surtout, apparition d’une curieuse coloration noirâtre de la peau et des muqueuses : l’intérêt du syndrome que décrivit en 1855 le médecin anglais Thomas Addison (1793-1860) sous le nom de « maladie bronzée » fut immédiatement reconnu par Armand Trousseau (1801-1867) qui lui donna en 1856 le nom de « maladie d’Addison ». Cette affection entraînant la mort était signée, à l’autopsie, par une constante destruction des glandes...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 10

Partenaires