Histoire de la « torpeur » génitale - La belle époque des bromures

Histoire de la « torpeur » génitaleLa belle époque des bromures

29.11.2012
  • L0033907 Portrait of Sir Charles Locock. Bart. First Physician to the...

LE BROMURE de potassium fut introduit en thérapeutique comme substitut aux iodures, réputés alors plus toxiques. Les cliniciens commencèrent à le tester dans diverses indications sans succès : Philippe Ricord (1800-1889) le proposa ainsi dans le traitement de la syphilis…

Cependant, un proche de Claude Bernard, le docteur Charles Huette (1820-1881) releva que l’ingestion de bromures induisait une « torpeur » génitale ; D.R. Thielman prétendit traiter le priapisme par l’application...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Equipement : préparez votre rentrée-0
Dossier web

Equipement : préparez votre rentrée

Envie de changer son agencement, d'équiper son officine d'une cabine de télémédecine ou de se lancer dans la digitalisation de sa pharmacie ? Ce dossier vous intéressera sûrement.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.