DE L’ÉCORCE DE SAULE À LA MISSION APOLLO - Aspirine : une saga exemplaire

DE L’ÉCORCE DE SAULE À LA MISSION APOLLOAspirine : une saga exemplaire

07.06.2012
  • La reine-des-prés, autre mère de l’aspirine

SAGA illustrative que celle qui mène de l’écorce de saule à la mission Apollo ! Les médecins de l’Antiquité à la Renaissance connaissaient les propriétés antalgiques et fébrifuges du saule et de la reine-des-prés (Filipendula ulmaria, anciennement Spiraea ulmaria), mais ces plantes pâtirent de la concurrence de l’écorce de quinquina ramenée d’Amérique latine au XVIIe siècle… C’est peut-être ce qui explique qu’il ait fallu attendre 1763 pour qu’un Anglais, le révérend Edward Edmund Stone ...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
cochon

Bilans de médication : les syndicats demandent des comptes

Selon les chiffres communiqués par la CNAM, moins de la moitié des bilans partagés de médication a donné lieu à une rémunération du pharmacien. L’USPO et la FSPF s’accordent pour réclamer leur paiement sans délai. Lors d’une... 3

Partenaires