Vos avis sur les candidats à la présidentielle - Le choix des pharmaciens
Infographie

Vos avis sur les candidats à la présidentielleLe choix des pharmaciens

10.04.2017

Depuis la fin mars, nous vous proposons chaque jour d’évaluer un candidat à l’élection présidentielle sur ses capacités à améliorer l’économie de l’officine, à renforcer le rôle du pharmacien dans le parcours de soins, à réserver le capital des pharmacies aux pharmaciens, à maintenir le monopole de dispensation des médicaments et à préserver le maillage officinal. Nous vous présentons aujourd’hui les résultats de vos avis, item par item, pour chacun des prétendants à l’Elysée.

Avant de vous rendre aux urnes, nous vous invitons à consulter la synthèse des programmes santé des principaux prétendants à l’Elysée (cliquez ici) et les propositions des « petits » candidats (cliquez ici). Notre dossier spécial « Election présidentielle 2017 » est, quant à lui, disponible ici.

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
PACES

À la Une Études de santé : la réforme décryptée Abonné

À la rentrée 2020, le numerus clausus ne sera plus. Pour adapter les compétences aux besoins actuels du système de santé, notamment, la PACES cédera sa place à deux parcours qui doivent également permettre à des profils plus diversifiés d'avoir accès aux études de santé. Si les syndicats étudiants saluent l'intention, ils appellent désormais les universités à jouer le jeu jusqu'au bout. Commenter

Partenaires